Construire son business

Comment accepter le rejet ?

Partager doTERRA peut être intimidant. C’est quelque chose qui vous passionne probablement et que vous voulez que vos amis et votre famille – si ce n’est pas tout le monde autour de vous – apprécient aussi bien. Mais après quelques « non », vous pourriez commencer à vous demander si personne d’autre ne sera jamais aussi enthousiaste que vous. Peut-être que vous n’étiez pas fait pour ce business après tout.

Vous n’êtes pas seul. La plupart, si ce n’est tous, les dirigeants de doTERRA qui ont réussi ont connu des moments de doute et d’échec. La clé est de ne pas laisser quelques rejets vous empêcher d’aller de l’avant. Rappelez-vous que la plupart du temps, le rejet signifie que vous progressez.

Voici quelques conseils pour apprendre à accepter et à gérer le rejet :

  • Ne le prenez pas personnellement. Surtout quand c’est quelqu’un que vous connaissez, aimez et admirez, il peut être difficile de ne pas intérioriser le rejet. Mais, la plupart du temps, les gens rejettent votre offre, pas vous. Pensez aux fois où vous avez refusé une offre de quelqu’un d’autre et pourquoi vous l’avez fait. Souvent, il s’agit plus d’une question de temps et de savoir si l’offre correspond à votre situation que d’une question de personne. C’est probablement vrai dans votre situation également.
  • Reconnaissez vos efforts. Vous avez essayé. Vous vous êtes mis dehors. Il y a beaucoup de gens qui ont gardé leur excitation doTERRA pour eux par peur d’être rejetés, mais vous n’avez pas laissé cela vous retenir. Cela signifie que vous avez été rejeté, mais c’est ce qui arrive quand vous sortez de votre zone de confort et que vous essayez quelque chose de nouveau. Donnez-vous une tape dans le dos juste pour ça.
  • Recueillez les rejets. Parfois, il est utile de s’habituer à l’idée du rejet en l’expérimentant encore et encore. Vous pouvez vous en assurer en vous fixant un objectif quant au nombre de rejets que vous recevrez dans un certain laps de temps. Cela peut sembler pessimiste, mais cela vous permet en fait de voir chaque rejet comme un accomplissement – vous êtes un pas plus près de votre but. En attendant, vous obtiendrez probablement beaucoup plus de oui qu’auparavant.
  • Trouvez ce que vous pouvez en apprendre. Analysez les rejets que vous recevez, en particulier ceux qui sont difficiles, pour déterminer pourquoi ils se sont produits. Évitez de vous apitoyer sur votre sort et cherchez plutôt à faire mieux la prochaine fois. Pourriez-vous peut-être approcher quelqu’un plus sincèrement, avec moins d’arguments de vente ? Peut-être avez-vous besoin d’être mieux préparé avec plus d’informations ? Au lieu d’abandonner après votre échec, engagez-vous à faire mieux la prochaine fois.
  • Voyez jusqu’où vous êtes allés. Ce n’est probablement pas votre premier rejet. La plupart d’entre nous ont tendance à obtenir leur juste part. Mais, c’est peut-être votre dixième rejet d’affilée et vous avez l’impression qu’il n’y a pas de fin en vue. Au lieu de vous décourager, pensez à l’endroit où vous étiez la première fois que vous avez été rejeté. Comment avez-vous changé depuis ? Qu’avez-vous accompli ? Remarquez à quel point vous avez grandi et développé depuis la première fois que vous vous êtes aventuré dans l’inconfort. Vous constaterez peut-être qu’être rejeté encore et encore n’est pas une telle perte de temps après tout.
  • Rappelez-vous pourquoi vous avez commencé. Parfois, alors que nous sommes embourbés dans l’échec, le rejet et l’apitoiement sur nous-mêmes, il est plus facile d’abandonner. Quel est l’intérêt de continuer quand on n’arrive pas là où on veut aller ? C’est à ce moment que vous devez vous souvenir le plus de ce qui vous a amené à entreprendre ce voyage. Cette raison est-elle toujours valable ? Est-ce plus important que le succès ? Si oui, faites de votre mieux pour vous souvenir de ce sentiment afin de vous motiver à continuer. Vous aurez plus de chances de gagner si vous vous concentrez sur le pourquoi plutôt que sur l’échec. Comme l’a dit Winston Churchill : « Le succès, c’est passer de l’échec à l’échec sans perte d’enthousiasme. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s