Pourquoi choisir doTERRA ?

La fondation dōTERRA Healing Hands prête main forte aux réfugiés en Grèce

Des Conseillers Bien-être aident à fournir des produits de première nécessité aux réfugiés de Lesvos, en Grèce, en travaillant avec dōTERRA Europe, la Fondation DoTERRA Healing Hands et l’ONG Because We Carry.

L’Allemagne a accueilli plus d’un million de réfugiés dans le cadre de l’une des plus grandes crises que l’Europe ait connues depuis les deux guerres mondiales, afin de lutter contre la situation actuelle des réfugiés. L’île de Lesvos, en Grèce, est le point géographique le plus proche pour de nombreux demandeurs d’asile et est devenue un point de convergence pour de nombreux réfugiés venant d’abord en Turquie, puis en Europe. Plus de 90 000 personnes sont venues de Turquie à Lesvos au cours de l’année écoulée, soit plus que l’ensemble de la population locale, 86 000 personnes.

Les réfugiés viennent de Syrie, d’Afghanistan, d’Iran, d’Irak et même d’Afrique à la recherche de réconfort. Quand ils arrivent enfin à Lesvos, ils sont souvent mouillés et gelés. Des bénévoles se promènent tous les jours sur les rives de Lesvos, à la recherche de bateaux qui tentent de traverser le détroit de Mytilini (entre la Turquie et Lesvos). Ces bénévoles rencontrent les réfugiés à terre et répondent à leurs besoins immédiats.

Steffi de Pous des Pays-Bas est l’une de ces grandes volontaires. En 2015, elle a quitté Amsterdam pour Lesvos et a consacré sa vie à répondre aux besoins de ces personnes. En plus de faire du bénévolat en marchant sur les rives, Steffi a créé l’organisation non gouvernementale (ONG) Because We Carry, qui fournit de la nourriture, des vêtements et des fournitures à ces réfugiés. L’ONG fournit également des ressources aux deux principaux camps de réfugiés de Lesvos.

Le premier camp s’assure que tous les réfugiés sont traités, comptabilisés et contrôlés. Le camp est surpeuplé et peut parfois être hostile car les gens ont peur et sont épuisés émotionnellement. Steffi fait de son mieux pour créer un environnement cohésif dans ce camp et travaille avec les représentants du gouvernement pour fournir des vêtements et autres articles de première nécessité aux réfugiés dès leur arrivée.

Le deuxième camp est celui où les familles sont installées dans des maisons « pop up ». Ce camp dispose d’une petite école, d’un jardin et d’un terrain de jeux pour aider à créer un sentiment de communauté pour les réfugiés alors qu’ils essaient de faire un foyer pour leurs familles. Ils se soutiennent mutuellement dans ce camp tout en faisant de leur mieux pour faire face à leur situation en dépit de circonstances aussi difficiles.

Début décembre 2016, doTERRA Europe a organisé un voyage humanitaire à Lesvos avec la Fondation DoTERRA Healing Hands pour participer à l’incroyable travail de Steffi. Des Conseillers Bien-être doTERRA ont préparé des repas, joué des jeux, trié des vêtements et partagé des huiles essentielles avec les 1 100 réfugiés dans ces camps. Les membres qui ont participé à ce voyage ont enseigné à certains traducteurs l’utilisation des huiles essentielles, puis se sont déplacés parmi 200 tentes pour montrer aux familles comment l’huile essentielle Wild Orange peut être utilisée pour élever le corps et l’esprit.

Les réfugiés ont embrassé les bénévoles et ont accueilli ces merveilleux cadeaux.

« Quand on vient d’un lieu d’abondance, dit Murray Smith, directeur général de doTERRA Europe, et qu’on se retrouve face à face avec ceux qui ont peu ou rien, on peut vraiment s’humilier, si on se laisse faire. C’était merveilleux d’être parmi les enfants, de jouer avec eux, de leur parler et de voir combien ils sont heureux malgré leur situation. C’est parce que quelqu’un vient de les aimer. Les petits enfants du camp sont arrivés en courant quand ils nous ont vus. Ils nous ont enlacés. Ils nous ont embrassés et ils ne nous connaissaient même pas. Ils étaient si heureux d’avoir quelqu’un pour jouer avec eux et pour les aider à égayer leur journée. C’était magique. Ils ont vu la lumière et ils voulaient en faire partie. »

doTERRA Europe espère participer à la construction d’un centre communautaire permanent dans le deuxième camp, dont le coût est estimé à 25 000 euros, où les familles pourront se réunir en communauté pour des activités, la distribution de vêtements et autres besoins. Steffi de Pous et Because We Carry ont déjà engagé 15 000 euros dans ce projet.

Les expéditions humanitaires en cours à Lesvos devraient également se poursuivre, offrant ainsi à des Conseillers Bien-être l’occasion de travailler sur ce projet de réfugiés avec doTERRA Europe, la Fondation DoTERRA Healing Hands en Europe, et Because We Carry. Des Conseillers Bien-être ont déjà fait don d’huiles essentielles, dont Wild Orange, Balance, On Guard, Lavender, Melaleuca et Purify, en prévision du prochain voyage, prévu en janvier 2017.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s